Le village de St Germain

Le village de St Germain

Petit village accroché sur les hauteurs des vallées cévenoles, dans le cœur du Parc National des Cévennes, Saint-Germain-de-Calberte a su conserver son authenticité.

Un village en pleine nature

saintgermainIl est une chose : vivre en Cévennes, c’est vivre avec la nature, entourés par elle. Cette nature est à la fois omniprésente, quasiment sauvage bien que façonnée par l’homme, et comme apprivoisée. Le temps d’une balade, partez sur les traces des hommes qui ont fait les Cévennes : passez de bancel en bancel, ces terrasses cultivées aux murs de pierres sèches, admirez la vue depuis les crêtes, buvez aux sources, saluez les troupeaux et les locaux.

Un village chargé d’histoire

Bambous et fontaine 2010Chaque village est le témoin de son histoire et Saint-Germain-de-Calberte ne fait pas exception.

Fondé par les moines au VIIIème siècle, il a été l’un des centres de population de la Vallée Française. L’activité des Cévennes est alors liée à celle des monastères et des prieurés. Ce sont eux qui développent la culture de la châtaigne, activité agricole encore bien vivante de nos jours.

 

Plus tard, les guerres de religions le déchirèrent pendant plusieurs siècles : c’était le temps des camisards.

.

decophoto-5Plus tard encore, le pays est porté par l’économie du ver à soie, présente dans tout le Sud Est et par celle du charbon. La filature du village fonctionne à plein. Les surplus agricoles sont vendus sur le marché de La Grand’Combe aux ouvriers des mines. Le pin fait son apparition à côté du châtaignier : il sert à étayer les galeries des mines.

.

Et puis R.L. Stevenson a traversé les Cévennes avec un âne. Depuis quelques dizaines d’années, le pays ne vit plus seulement d’agriculture, mais aussi du tourisme « nature », de ses paysages, de ses chemins et de ses randonneurs.